Récit, Roman historique

Bakhita – Véronique Olmi

bakhita

Synopsis :

Bakhita, née au Darfour au milieu du XIXe siècle, est enlevée par des négriers à l’âge de 7 ans. Revendue sur un marché des esclaves au Soudan, elle passera de maître en maître, et sera rachetée par le consul d’Italie. Placée chez des religieuses, elle demande à y être baptisée puis à devenir sœur.

Mon avis :

Ce livre a remporté le prix des lecteurs FNAC en 2017.

J’ai, pour ma part, beaucoup aimé cette lecture, même s’il faut le dire, dans le premier tiers du roman, celle-ci est très dure de par ses scènes très réalistes sur l’esclavage. On est dans un monde où même les esclaves possèdent leurs propres esclaves.

Mais au fur et à mesure que l’on avance dans cette histoire, on est témoins de nouvelles phases qui sont autant de nouveaux tournants dans la vie de Bakhita.

En effet, la cruauté et la barbarie que l’on retrouve dans la première partie du roman, ont laissé place à une vie plus douce pour Bakhita. Et il est étonnant de voir à quel point la jeune femme éprouve autant d’empathie pour le genre humain, après tout ce qu’elle a subi. Peu à peu, on voit le chemin qui se trace devant elle.

J’ai été pleinement sous le charme de la plume et du style de l’Auteure Véronique Olmi et je tire mon chapeau à cette dernière car son roman est extrêmement bien écrit.

Une fois franchis les 75% du roman, Bakhita doit toujours faire face à quelques obstacles, cependant, comparée à tout ce qu’elle a vécu au début, l’histoire ressemble à un long fleuve tranquille.

Mais le roman aborde aussi les thèmes de la différence et de la peur de ce qu’on ne connait pas. Tout cela est vraiment très bien décrit. De toute manière, les descriptions dans ce livres sont très efficaces sans être trop nombreuses, pour ne pas alourdir l’histoire. Mais que ce soient les lieux, les émotions, et les sentiments divers, tout est très bien décrit.

Enfin, au fil du temps, l’Histoire avec un grand H se mêle à l’histoire de cette femme au parcours atypique. On peut également constater, que bien qu’étant devenue religieuse, son passé d’esclave la poursuivra toute sa vie, comme si elle avait été marquée au fer rouge. Toujours on lui demandera de raconter, de se remémorer sa douleur passée, qu’elle préférerait taire, ne plus en parler. Car pour elle, qui est si humble, il y a a tant de malheur et de douleur dans cette Italie de Mussolini, à commencer par les petites orphelines dont elle a la charge et ce pays, qui conduit par le Duce, devient aussi fou que lui.

Après avoir fini le livre, je peux dire que c’est un véritable coup de cœur pour moi, qui n’adhère pourtant à aucune religion (ce qui ne signifie pas que je ne sois pas croyante en quelque chose, nuance…). L’histoire vraie de cette femme, superbement racontée, a non seulement été une lecture utile et intelligente avec laquelle j’ai appris des choses, mais qui plus est, ce récit a apporté un petit je ne sais quoi de neuf dans ma vie. Bref, je ne ressors pas indemne de cette lecture.

Concernant la note, je ne lui mettrai pas un 20 car il y a plusieurs chapitres sur le catéchisme, le baptême,etc…et n’étant pas fan je l’ai dit, de tout ce qui a trait à la religion, j’y trouve moins mon intérêt mais Bakhita reste néanmoins et sans conteste, une superbe histoire.

Ma note : 19/20 et cela demeure un coup de ❤

Lecture commune réalisée avec Kah Rane – Jaysher. Son Avis.

 

8 réflexions au sujet de “Bakhita – Véronique Olmi”

  1. Coucou vous :3
    C’est moi ou tu as changé le fond de ton blog ? Ils sont super mignons ces petits chats et pour une fois, le rose, j’adhère 😀
    Je viens de lire ta chronique sur notre lecture commune, Bakhita et je dois reconnaître que tu as su trouver les mots justes pour exprimer tout ce qui se dégage de cette lecture.
    Je suis heureux d’avoir prit connaissance de cette histoire et surtout, d’avoir eu la curiosité de le faire et il est clair que désormais, cette femme demeurera dans un coin de ma tête pour de nombreuses années à venir.
    Cette femme, je l’aime.
    Je vais rajouter le lien de ta chronique dans la mienne, en espérant que cela te fera gagner quelques visites mais aussi, d’autres commentaires.
    D’ici là, je te souhaite une excellente soirée et je te dis à très bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s