Challenge de l'été, fantasy, Quartiers d'été

Le Paris des merveilles, tome 1 : Les enchantements d’Ambremer – Pierre Pevel.

couv67276923

Synopsis :

Paris, 1909. La tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes se baignent dans la Seine, des farfadets se promènent dans le bois de Vincennes… et une ligne de métro relie la ville à l’OutreMonde, le pays des fées, et à sa capitale Ambremer. Louis Denizart Hippolyte Griffont est mage du Cercle Cyan, un club de gentlemen-magiciens. Chargé d’enquêter sur un trafic d’objets enchantés, il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. L’affaire est épineuse et Griffont doit affronter bien des dangers: un puissant sorcier, d’immortelles gargouilles et, par-dessus tout, l’association forcée avec Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien…

Mon avis :

Depuis le temps que j’avais envie d’entamer cette saga et j’ai beaucoup aimé l’univers dépeint, l’ambiance et les personnages créés par L’auteur.

J’ai aimé : le fait qu’au cœur de ce livre, Histoire de Paris et fantaisie se mêlent subtilement, comme dans un passage où l’on retrouve les célèbres  « Brigades du Tigre », crées par Georges Clémenceau, ou cet autre passage ou l’on rencontre Georges Méliès.

Il y a aussi les nombreuses références littéraires qui donnent envie de rajouter plein de livres à sa wish-list 😀

De plus ce tome ne manque pas d’humour, en voici quelques exemples, dont cette citation :

Il avait cependant renoncé à créer l’anti-pierre philosophale, pourvoyeuse de l’ignorance absolue. L’essentiel de l’humanité se débrouillait très bien sans, et depuis longtemps.

Il y a aussi une allusion à un saule rieur, qui prouve que l’imagination de l’Auteur n’a pas de limites.

Enfin, Pierre Pevel a une façon d’interpeller le lecteur à la manière d’un conteur et certaines phrases sont vraiment très belles

En somme je n’ai eu qu’une seule déconvenue durant ce roman, avec un passage où les personnages jouent à des jeux de cartes pour de l’argent, en l’occurrence ici le vingt-et-un . L’Auteur explique tout les détails de ce jeu puis y décrit une partie qui s’y déroule dans le chapitre. Et là j’avoue avoir décroché et lu les détails en diagonale. Mais ce passage fut bref si bien qu’on peut même en faire abstraction dans la notation finale.

En bref, je dirai que si vous aimez le merveilleux, vous pouvez vous lancer dans cette lecture sans crainte. On y retrouve toutes sortes de créatures (licorne, chats ailés, fées, magicienne, sorciers, gargouilles, gnomes, etc..) et c’est un peu notre âme d’enfant qui resurgit ! J’étais partie sur un 17 et je n’ai pas été déçue dans la dernière partie du livre, j’ai donc maintenu cette note !
J’ai très envie de lire le tome 2 mais hélas cela devra attendre car mon planning lecture de l’été est déjà bien complet !

*Lecture commune réalisée avec Millina. Son AVIS.

**Lu dans le cadre du Challenge de l’été (1/20)

Challenge_ete2018

6 réflexions au sujet de “Le Paris des merveilles, tome 1 : Les enchantements d’Ambremer – Pierre Pevel.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s