Littérature contemporaine française, Quartiers d'été

Bye bye Blondie – Virginie Despentes.

couv50124573

Synopsis :

« Une fille qu’on rencontre en HP n’est pas une fille qui rend heureux. Il voulait jouer contre le reste du monde, avoir raison contre toutes les évidences, il pensait que c’était ça l’amour. Il voulait prendre ce risque, avec elle, et qu’ils arrivent sur l’autre rive sains et saufs. Mais ils réussissent juste à s’entraîner au fond. Il est temps de renoncer… »
Gloria a été internée en hôpital psychiatrique. Contre toute attente, la punkette « prolo » y a rencontré Éric, un fils de bourgeois aussi infréquentable qu’elle ; ils se sont aimés comme on s’aime à seize ans.
Puis la vie, autant que les contraintes sociales, les a séparés. Vingt ans après, à nouveau, leurs chemins se croisent.
Portrait d’une femme blessée aux prises avec ses démons, traversée des années punk, chronique d’un amour naufragé, Bye Bye Blondie est sans doute le livre le plus émouvant de Virginie Despentes.

Mon avis :

Bye bye Blondie, c’est du Despentes tout craché : sexe, musique punk, drogue, folie, etc..Une fois plongé dans ce roman, on a rapidement hâte de savoir ce que ce livre va donner au final et on se laisse doucement porter par le récit.

Et pourtant, rien de bien palpitant dans Bye bye Blondie, de prime abord. On assiste à un récit en flashback de la jeunesse de la principale protagoniste. On attend de voir ce qui va se passer. Comme d’habitude Virginie Despentes n’a pas son pareil pour nous décrire les dépravés et les désaxés de la société, et arrive plutôt bien à nous les rendre attachants. Côté style, beaucoup de narration et peu de dialogues, ce qui peut en dérouter plus d’un, mais moi je m’y fait très bien.

On ne peut donc pas dire qu’il y ait réellement de l’action dans ce roman mais je ne pouvais plus le lâcher, je tenais absolument à le terminer au plus tôt pour en connaître l’issue.

Au final il s’agit là d’une très belle romance noire et trash, à la Despentes. Avec pour héroïne, une écorchée vive, complètement autodestructrice. On marche sur des oeufs tout le long du roman pour savoir si elle va sortir de cette spirale infernale qu’elle se crée elle même, pour savoir comment tout cela va finir. Et j’ai été très émue par la fin, j’y ai même été de ma petite larme. Une bouleversante histoire d’amour qui m’a chamboulée plus que je ne l’aurais crue…Et l’Auteure peint un véritable réalisme dans ses romans, avec des gens vraies et des émotions brutes.
Cela va être dur de passer à une autre lecture après ça.

Une fois de plus Virginie Despentes m’a convaincue !

Ma note : 17/20.

3 réflexions au sujet de “Bye bye Blondie – Virginie Despentes.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s